12/10/2018

05/09/2018

16/07/2018

Please reload

Posts Récents

Summertrip19 : La route des étoiles

26/08/2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Allez ! Au TAAF !

31/01/2018

 

 

TAAF ? Mais qu’est-ce que c’est ? Et si à la place je vous parle des Kerguelen ? Et non ! Ce n’est pas en Bretagne. Il s’agit d’un archipel de l’océan Indien faisant parti des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF). Ce territoire d’outre-mer regroupe un ensemble d’îles de l’océan indien et la Terre Adélie en Antarctique. Leur accès est essentiellement réservé aux scientifiques de domaines parfois très différents. Ils y vivent dans des conditions assez extrêmes que cela soit d’un point de vue climatique que de l’isolement. Loin de là l’image du scientifique en blouse blanche dans son labo… Leur seul lien avec le monde, le Marion Dufresne. Il s’agit du navire qui s’occupe du ravitaillement et de l’acheminement des scientifiques sur ces territoires.

 

Je pense que vous commencez à voir où je veux en venir. Sachez qu’il est possible d’embarquer à bord. Bien sûr ce voyage se prépare. Il est bien sûr conditionné par les rotations du navire et le nombre de places disponibles. Le personnel logistique, technique et scientifique étant bien sûr prioritaire. Il vous en coûtera entre 9000 et 10 000 euros (va falloir économiser !) sans compter le vol pour La Réunion, lieu de départ et d’arrivée. Une rotation dure environ 1 mois. 1 mois où je veux échanger avec ces scientifiques de l’extrême. 1 mois où je veux mettre en lumière ces femmes et ces hommes. 1 mois où je veux mettre en avant ce patrimoine environnemental sensible, fragile et si majestueux qu’il est important de protéger. J’espère donc effectuer cette rotation en 2019 – 2020.

 

Et si ce n’était que la partie émergée de l’iceberg ? Et si cela faisait partie d’un projet photographique encore plus vaste ? Parce que ces scientifiques de terrain, la France a cette chance d’en compter beaucoup. Si je vous dis la Guyane, où le personnel travaille perdu en pleine jungle ou encore la Polynésie, isolé sur des motus ou en plein océan à bord d’un bateau.

 

Toutes ces femmes et ces hommes contribuent à la découverte et à la connaissance des mécanismes qui régissent notre planète et ainsi trouver des solutions aux défis qui nous attendent. Et pour autant, leur travail est méconnu. Alors qu’ils ont permis la découverte de nouvelles espèces, de mieux comprendre certains rouages de la machine climatique, contribuer au développement de systèmes d’alerte en cas de tsunamis, d’éruption volcanique ou autre catastrophe naturelle. Et bien d’autres choses encore.

 

Je souhaite donc réaliser un reportage photo sur eux et bien sûr leur travail. Les mettre en image. Montrer que la science, ce n’est pas que l’atelier du petit chimiste. Montrer que la France, ce n’est pas que la métropole. Montrer que notre planète est si belle. Mais ça, vous le saviez déjà, non ?

 

Belle aventure, non ? Bien sûr, elle va se dérouler sur plusieurs années (combien je ne sais pas…) pour m’emmener aux 4 coins de la France et par la même occasion aux 4 coins du monde.

 

PS : Cela devrait rappeler certaines choses à certains... ;)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous