12/10/2018

05/09/2018

16/07/2018

Please reload

Posts Récents

Summertrip19 : La route des étoiles

26/08/2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Ma Golden Week

16/07/2018

 

La golden week... J'en avais tellement entendu parler. Surtout qu'il s'agit de la période où tous les grand sites de tourisme vous déconseillent d'aller au Japon. Mais pourquoi ? En fait il s'agit de la semaine où beaucoup de japonais prennent leurs congés. Et pourquoi cette semaine en particulier ? Elle cumule 3 jours fériés, le jour de la Constitution, le jour des enfants et le jour de la verdure. Les japonais en profitent donc pour aller dans les temples et faire du shopping (dans les magasins qui sont restés ouverts bien entendu) plus que d'habitude. Et vu la densité de la population, les files d'attente se font donc beaucoup plus grandes que d'ordinaire. C'est notamment pour cette raison que les sites déconseillent aux touristes cette période. Sans compter sur la "hausse des prix" qui peut être pratiquée par les hôtels.

 

Pour ma part j'ai vécu la Golden Week à deux endroits : Tokyo et Kyoto. En grande partie dans cette dernière d'ailleurs. Je vous avouerais que je n'ai pas tellement ressenti le côté particulier de cette fameuse semaine à Tokyo. Peut-être à part le fait de s'être levé à 4h00 du matin pour aller au Tsukiji market, le plus grand marché aux poissons du monde... Et tout ça... Pour rien... Et oui, il était fermé. Cela ne nous a pas empêché de flâner dans les petites ruelles, et de prendre son petit dej à base de produit de la mer dans une petite enseigne. Pour le reste, Tokyo étant une ville immense, la Golden Week y était peut être diluée.

 

Et ça, ça allait changer avec notre arrivée à Kyoto ! Comme partout au Japon, il y a bien sûr un monde fou. Normal jusque là. Puis vous voulez vous rendre au Pavillon d'or, un des hauts lieux touristiques de Kyoto. Tout le monde le connait en image. Il est tout simplement magnifique. Vous trouverez rapidement toujours plus ou moins les mêmes photos sur le net d'ailleurs. Ce n'est pas pour rien. Le chemin est ultra balisé, et les trépieds photos sont interdits. Bye bye les poses longues. Mais ce que l'on voit moins sur le net, c'est le monde présent sur place. Je vous invite à aller dans la galerie pour vous en rendre un peu plus compte. Et encore, c'est très loin d'être représentatif.

 

Une fois la ballade finie, il faut bien sûr repartir ! Si vous optez pour les transports, il faut être armé de patience lors de la Golden Week. Une image valant bien plus que des mots parfois, je vous laisse juger par vous même.

Oui ! Oui ! Il s'agit bien de la file d'attente pour le (petit) bus que vous voyez. Je ne vous cache pas que nous avons profité du soleil pour découvrir la ville à pieds et notamment ses nombreux marchés couverts. Si un jour vous allez à Kyoto, faites les !!! Ça vaut le détour. Par contre en cette semaine particulière, vous allez vite devenir expert en surf sur vague humaine. Du coup, pas facile de s'arrêter dans certaines boutiques. A vous les joies du thé, et autres spécialités culinaires bien japonaises.

 

Et qu'en est-il dans les temples ? Idem, du moins pour les plus touristiques d'entre eux. Le début de l'ascension du Fushimi Inari par exemple se fait à petit pas. Mais une fois un certain palier atteint, les touristes se font plus rares. Et c'est sans compter sur les festivités ! Nous avons pu assister à un départ de chars tous plus jolis les uns que les autres lors du jour des enfants. Et je peux vous dire que l'ambiance était au rendez-vous ! Notamment avec les meneurs, battant la mesure, et les porteurs qui devait soulever l’idole en rythme. Tout ça bien sûr sous les applaudissements du public. 

 

Puis, vous pouvez trouver l’extrême opposé. Ces endroits où la quiétude règne. Comme au Myoshinji Temple, bien connu pour ses dragons peints au plafond. Ces jardins sont extraordinaires et vous y retrouverez cette ambiance zen typique d'Asie. Mais le plus marquant restera pour moi le Hakusasonso Garden. Il se situe à deux pas du Pavillon d'Argent. Il a été créé par un grand peintre de style nihonga japonais : Kansetsu Hashimoto. Je ne peux que vous conseiller d'y faire un stop et surtout d'y manger ! Cela vous coûtera certes un peu plus cher que la moyenne, mais c'est juste"trop trop bon". Dans le même genre, nous avons aussi découvert une galerie d'art consacré aux objets du quotidien fabriqué en bois avec en point d'orgue des laques d'une beauté magistrale ! Quand on voit ce travail artisanal de maître, on ne peut être qu'impressionné. J'en profite d'ailleurs pour remercier nos hôtes pour leur accueil et leur gentillesse. 

 

J'ai beaucoup appris pendant ces moments privilégiés et j'en garde d'ailleurs quelques uns pour moi. Je peux vous dire que cette Golden Week, je l'ai vécu à deux vitesses. La première, à vive allure, emmené par la foule. Et l'autre quasiment le temps à l'arrêt, dans des endroits peu connus des touristes, plus intimistes, où l'art, la culture et la religion ne font qu'un et vous transporte dans un autre monde.

 

Alors ? Aller au Japon lors de la Golden Week, oui ou non ? Pour ma part je dirais oui. Quoi de mieux que d'assister à ces festivités pour vous imprégner de la culture de ce pays. Et puis faire du surf sur une vague humaine, c'est cool, non ?

 

PS : La galerie sur le Japon, c'est par là -> Galerie photos Japon

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous